David nous présente la restauration de son UMM atmo. Du très, très beau travail.

 

 

 

RAYOT David

83170 Brignoles

Tel: 06 80 64 30 15

inoxcfer@free.fr

 

 Remise en état de mon UMM

Acheté le 16/03/2006

Remis en route le 17/05/2007

 

Bonjour,

Je voudrais vous présenter l’histoire de mon 1er UMM (et oui j’y ai pris goût).

Ayant obtenu de mon travail une voiture de fonction, je cherchais en remplacement de ma 605 une véhicule authentique, solide et simple à réparer pour une utilisation utilitaire tous chemins.

Je me suis souvenu qu’en 1990, un ami concessionnaire Volkswagen / Audi m’avait fait essayer un 4×4 surprenant, de surcroit avec une mécanique Peugeot que je connaissais bien ayant travaillé 14 ans dans l’usine Peugeot de Sochaux. J’ai cherché dans les petites annonces, je suis allé en voir plusieurs, mais ils étaient tous des états pitoyables (caisse très perforée, moteur usé, etc…) j’étais assez désespéré d’en trouver un dans un état correct. Lors d’une soirée chez des amis, j’ai  appris qu’un ami en commun possédait un UMM depuis 7 ans mais qu’il était stocké depuis 4 ans dans un hangar suite à un accident avec un FENWICK.

Je suis allez voir l’ami en question, qui m’a dit vouloir remettre son UMM en état mais que si je lui faisais une bonne proposition, il me le vendrait. Je suis allé dans le hangar, et là oooooh, j’ai découvert une caisse d’UMM complètement démontée, les pièces étaient éparpillées dans 4 hangars différents mais pas de rouille.

 

 {mospagebreak}

 

Après négociation, j’ai acheté l’UMM (complet mais en pièces détachées) avec en plus 4 pneus TT montés sur jantes et un lot d’arceau avec la bâche pour 3500 €.

Je l‘ai ramené chez moi le 03/04/2006. Voici les photos de ce jour :

 

 

{mospagebreak}

 

 

Objectif : Cet UMM devra être strictement d’origine mais plus beau que lorsqu’il est sorti de l’usine en 1989. Allez au travail. Il faut être prêt pour le rassemblement UMM de l’ascension 2007.

Démontage des trains roulants, du pare brise, du capot, du siège restant.

 

 

{mospagebreak} 

 

L’ex propriétaire a mis du « Blackson » partout sous la caisse, je n’aime pas ça. C’est surtout étanche pour retenir l’humidité et faire pourrir la tôle. C’est décidé, je décape et sable tout.

 

 

 

 

 

 

Pour la protection du dessous, traitement radical :

- J’ai découpé les tôles qui serrent de bouchon aux tubes longitudinaux du châssis pour les ramoner, traitement destructeur de rouille, 2 couches de peinture au pistolet pneumatique corps creux puis cire corps creux dans tous les endroits inaccessibles

- Pour le dessous de la caisse,  une couche de Rustol et 2 couches de peinture Hammerite antirouille.

 

 

{mospagebreak}

 

 

Peinture époxy et remontage des ponts, des lames et du réservoir.

Jointage des tôles de la caisse au mastic polyuréthane.

 

{mospagebreak}

Réparation (soudure porte) et préparation (ponçage et rustol) pour peinture des éléments amovibles (portes, capot, hard top, …)

 

 

{mospagebreak}

 

 

Retour de la caisse sur roue de chez le peintre. C’est du beau travail, après ponçage, primaire époxy, peinture RAL 1028 et un vernis polyuréthane en cabine.

 

 

{mospagebreak}

Réparation et peinture des pièces « plastique » (fibre de verre car mon UMM est une 1ère version)

 

Préparation et peinture époxy du pare choc acheté neuf chez UMM France mais avec une très mauvaise peinture.

Ponçage et peinture époxy du pare buffle et du spoiler achetés d’occasion.

{mospagebreak}

 

 

Préparation et montage de la doublure de caisse en inox.

Découpe des moquettes, montage des éléments intérieurs, début de montage des éléments de carrosserie extérieure.

 

{mospagebreak}

1er essai de roulage sans toit et sans portes.

 

Pour le montage du toit, on m’avait dit que ça se faisait en 1H30, et bien je ne suis pas bon. Avec 5 copains on a mis 4H à tirer, pousser, gueuler, tout aligner et enfin …… c’est fait.

 

 

{mospagebreak}

 

 

L’UMM est enfin prêt pour partir au rassemblement UMM de LAMOURA. C’était très juste, le montage est terminé le 17/05/07 à 14H30 et nous avons rendez vous le soir même à LAMOURA avec le club.

{mospagebreak}

 

1ère sortie avec le club, j’ai même un squatteur sur la roue de secours et en plus c’est le président …. Comme si mon enclume n’était pas assez lourde.

 

{mospagebreak}

 

 

 

 

1er Problème: surchauffe moteur.

 

Ca sera un radiateur neuf et un nettoyage du circuit complet.

 

 

2ème Problème: collecteur d’échappement qui c’est dévissé au cours du weekend. Remplacement des joints, peinture haute température cuite au four de la maison (ça m’a valu une explication avec madame!!)

{mospagebreak}

 

 

3ème Problème: Roulement à aiguille des moyeux AV hors service, remplacement et bon graissage.

{mospagebreak}

 

Un petit tour chez UMM France pour acheter les pièces pour réparer.

 

 

 

{mospagebreak}

 

 

 

Baptême de l’UMM avec toutes les personnes qui ont participé à sa renaissance.

En premier lieu, la marraine: ma maman.

 

Et les copains.

{mospagebreak}

 

 

 

Les problèmes mécaniques continuent :

Patin tendeur de chaine de distribution qui casse. Bilan:  tiges de culbuteurs pliées, soupapes tordues. Moteur HS

 

Je trouve sur une 505 un moteur et une boite 5 vitesses avec 180 000 Km au compteur. Remplacement du moteur avec quelques adaptations. Remontage du volant moteur et du démarreur de 505 (plus facile à trouver en cas de panne), adaptation de la sonde de température de la culasse de l’UMM car filetage différent de 505, remontage de la pompe à eau et du cratère de la chaine de distribution de l’UMM, remplacement de toutes les courroies.

{mospagebreak}

 

 

 

 

 

Arrivée du moteur de 505

 

 

 

 

 

 

Moteur de 505 équipé pour être monté dans l’UMM

 

 

 

 

 

L’UMM en attente de son nouveau moteur

 

 

 

 

 

 

Apres 5 000 Km, fuite d’eau au niveau de la culasse. Remplacement du joint de culasse et c’est reparti.

 

Suite au démontage, le moteur m’a semblé bien fatigué. Il consomme de l’huile. J’en recherche un autre en prévision de son remplacement.

 

 

 

 

J’ai enfin trouvé mon bonheur; un moteur neuf. Un transporteur qui avait un J9 minibus et qui a pris sa retraite avait acheté un moteur échange standard qu’il n’a jamais monté.

Après un voyage à Limoges, voici le bébé dans son emballage d’origine avec carnet de garantie pièces d’origine PEUGEOT.

 

Il attend que l’autre soit complètement HS

 

 

 {mospagebreak}

 

 

 

L’UMM terminé en 2009 à Brignoles, déjà 30 000 Km effectués.